JTM

Tout le Mantois, toute l'info !

Accueil » Sortir » Festival Blues sur Seine » Planète Blues
 
Festival Blues sur Seine
Planète Blues PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 05 Novembre 2015 10:12
 

85 concerts et 230 actions culturelles dans 32 communes jusqu’au 21 novembre : la 17e édition du festival Blues  sur Seine promet encore du grand spectacle.

UNE 17e ÉDITION À NE PAS MANQUER !

C’est reparti ! Du 6 au 21 novembre, une vague de blues va déferler sur le Mantois et la vallée de Seine. La 17e édition d’un des plus importants festivals du genre en France promet cette année encore du grand spectacle.

Melody Gardot a déjà placé la barre très haut lors du concert d’ouverture le 19 octobre à Mantes-la-Ville. Les invitations vont maintenant se succéder avec des têtes d’affiche comme Éric Bibb, Muddy Waters 100, Beth Hart, The golden gate quartet, Jimmy Johnson jusqu’à l’apothéose avec Maceo Parker en clôture.

« Participer à l’1 de nos 180 événements, c’est s’offrir la possibilité de rencontrer, de discuter et de partager un moment convivial et festif tout en découvrant des talents professionnels ou amateurs », résume Alain Langlais, le président de l’association organisatrice. Blues sur Seine, soutenu par de nombreux partenaires dont la Camy, ne se contente pas d’être un simple programmateur musical. Il va à la rencontre de tous les publics et dans tous les lieux (salles de concert, bars, écoles, églises, foyers…), les implique avec des actions éducatives, culturelles ou sociales et crée du lien.

Infos et billetterie sur blues-sur-seine.com

 

COMMENT RÉSERVER ?

 

  • En ligne. Le site de l’organisation (blues-sur-seine.com) permet désormais de réserver et payer sur internet. Les billets sont à imprimer directement.
  • Au siège du festival. Du 6 au 21 novembre, des permanences sont assurées au pavillon des festivals (square Brieussel-Bourgeois, derrière la mairie de Mantes-la-Jolie) du lundi au vendredi de 10h à 11h30 et de 13h30 à 16h ; le samedi et le dimanche de 11h30 à 13h30.
  • Dans les réseaux de vente. Sur digitick.com, dans les magasins Fnac, Auchan, Leclerc, Carrefour…
  • Pass illimité. Pour 120 €, vous pouvez accéder à tous les concerts (réduction de 20 € avec la Carte culture Camy). Ce pass nominatif avec photo est en vente uniquement dans les locaux de Blues sur Seine.
Pour la billetterie en général, des réductions sont accordées à différentes catégories : moins de 26 ans et plus de 60 ans, demandeurs d’emploi et allocataires du Rsa, adhérents des structures partenaires…

 

UNE AFFICHE, UN HOMMAGE

L’affiche de l’édition 2015 évoque les méandres de la Seine mais également Rosetta Tharpe dont on fête cette année le centenaire de la naissance (1915-1973). « En alliant ses racines gospel à la guitare électrique, celle que l’on surnommait The godmother of rock’n’roll a posé les bases des musiques actuelles, rappelle Alain Langlais. Son œuvre et son parcours de femme noire dans une Amérique ségrégationniste font écho au travail que nous menons en milieu scolaire et social. »

 

EN CHIFFRES

 

  • 85 concerts et spectacles tout public
  • 230 actions culturelles
  • 32 communes participantes
  • 22 classes et 20 écoles primaires concernées par les ateliers chants et harmonica qui ont lieu de septembre à novembre
  • 11 rencontres musicales et 8 concerts dans 14 collèges, lycées et Iut
  • 12 représentations scolaires
  • 8 concerts dans les centres sanitaires et sociaux (prison, foyer pour sans-logis...).

 

10 COMPILATIONS À GAGNER

Chaque année, le festival sort un nouvel album. Blues sur Seine propose aux lecteurs du Jtm de gagner cette compilation inédite comprenant 30 titres, 18 de la programmation officielle et 12 du Tremplin. Pour participer, il suffit de répondre par mail à la question suivante : quel groupe a composé la musique qui accompagne la publicité de l’iPhone 6 ?

Les réponses sont à adresser à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. et les 10 plus rapides gagneront le double Cd.

 

DES MYTHES, DES STARS ET DES DÉCOUVERTES

LES TÊTES D’AFFICHE

Peter Solo du groupe Vaudou gameNuit afro-groove. Quand le funk rencontre le rythm’n blues et la soul, l’alchimie est parfaite. Vaudou game (Togo/Bénin) et sa tornade de groove à l’image de son tube Pas content ainsi que Cédric Burnside (Usa) et sa batterie endiablée vont enflammer la Nacelle.
Samedi 7 novembre à 20h à Aubergenville.

Muddy Waters 100. La prestation du groupe qui assure la tournée officielle du centenaire du mythique artiste de Chicago s’annonce comme un grand moment du festival. Le public ne s’y est pas trompé en s’arrachant les billets de la date fixée le 9 novembre à l’Enm. Un 2e concert a donc été programmé pour permettre au plus grand nombre de se plonger dans les plus grands succès de Muddy Waters comme Mannish boy, I just want to make love to you… réinterprétés par John Primer, le dernier chef d’orchestre de l’icône de la musique afro-américaine.
Le 11 novembre à 17h au Magic Mirror à Mantes-la-Jolie.

The golden gate quartet. Créée en 1935, la formation qui fête ses 80 ans de carrière est un monument. Si les artistes qui la composent changent, l’esprit demeure tout comme la qualité des reprises des standards du jazz, du blues, du rythm’n blues et de la pop (Otis Redding, Billie Holliday, Michael Jackson…).
Le 13 novembre à 21h à la collégiale de Mantes-la-Jolie.

Jimmy Johnson. C’est l’un des piliers de la scène blues depuis près de 50 ans. À près de 87 ans, il reste le maître de la west side sound.
Le 18 novembre à 21h au centre Jouvet à Bonnières-sur-Seine.

Hindi Zahra dévoile son nouvel album

Hindi Zahra. Souvent désignée comme l’héritière de Billie Holliday, la Marocaine revient avec un nouvel album toujours entre blues du désert, folk et vibrations orientales. Il y a 5 ans, Beautiful tango lui avait valu une Victoire de la musique et le prix Constantin.
Le 20 novembre à 21h à la Nacelle à Aubergenville.

Maceo Parker, l’ancien leader de la section cuivre de James Brown © TalaHadid

Maceo Parker. Considéré comme l’inventeur du funk, l’ancien leader de la section cuivre de James Brown est le saxophoniste le plus samplé de l’histoire de la musique. Celui qui définit son style comme un mélange de « 2% de jazz et 98% de groove » est également un showman hors-pair. En 1re partie, les Lehmanns brothers, découverts lors du festival Mantes Lalala, démontreront qu’à seulement 19 ans ils maîtrisent déjà parfaitement le « hip-funk-hop ».
Le 21 novembre à 19h à la salle Brel à Mantes-la-Ville.

LES COUPS DE CŒUR

The wanton bishops. Ces Libanais sont l’une des révélations de l’année. Après avoir fait les 1res parties de Lana del Rey ou The Who, leur blues-rock méditerranéen les propulse actuellement sur le devant de la scène.
Le 6 novembre à 21h au Cac Brassens à Mantes-la-Jolie.

Soirée Mix me blues. Repérés par Damon Albarn, le chanteur de Blur, les Maliens de Songhoy évoluent entre blues maldingue, sonorités touaregs ou plus rock. Ils sont accompagnés par Tiwayo ainsi que D’j S.Mos, l’ex-compagnon des Birdy nam nam qui innove en mêlant des voix de rappeurs (Snoop dogg, Dr Dre…) à des musiques blues ou jazz.
Le 14 novembre à 21h à la salle municipale de Limay.

Blick Bassy. Le Camerounais emmène le public dans des ballades intimistes et mélodiques. Si une de ses compositions a été rendue célèbre en illustrant la publicité de l’iPhone 6, d’autres de ses facettes sont à découvrir…
Le 17 novembre à 20h30 à l’église de Fontenay-Saint-Père.

 

C’EST DÉJÀ COMPLET !

2 concerts de Blues sur Seine affichent déjà complet. Il s’agit de celui de Beth Art, la bête de scène que tous les festivals s’arrachent pour sa voix rauque et à la puissance émotionnelle qui n’est pas sans rappeler Janis Joplin. Toutes les places ont également été vendues pour le show d’Éric Bibb et son style acoustique très esthétique.

 

POUSSEZ LES PORTES DU MAGIC MIRRORS !

Le café-concert éphémère est installé dans le square de la mairie  de Mantes-la-Jolie

C’est devenu l’un des lieux emblématique du festival. Le Magic mirrors, installé dans le square Brieussel-Bourgeois situé derrière la mairie de Mantes-la-Jolie, accueille le public dans un univers rétro, chaleureux et convivial. Ce café-concert éphémère par lequel passe la plupart des artistes propose ses propres animations du lundi au vendredi, de 11h30 à 13h30 ainsi que d’autres spectacles payants notamment orientés vers le jeune public.

C’est nouveau cette année, 3 foods trucks (burgers, spécialités antillaises ou gaufres) stationneront alternativement le midi à proximité du site. Les visiteurs sont également invités à venir avec leur propre pique-nique... Une borne informatique sera installée sur place pour donner accès à la billetterie tout comme un stand dédié aux produits dérivés.

AU PROGRAMME LE MIDI

Les rendez-vous gratuits : projection de concerts de Muddy Waters (Newport 1960, Copenhague 1968…) le 9 novembre ; projection du concert de Lisa Simone à Blues sur Seine en 2014 (Stéphane Jourdain) le 12 novembre ; extraits du concert-spectacle White men tribute to black boy par Jérôme Imard et Olivier Gotti avec le Théâtre du Mantois le 13 novembre ; projection du concert de Dirty dozen brass band à Blues sur Seine en 2014 (Guillaume Dero) le 16 novembre ; Standing room only de BB King le 17 novembre ; documentaire En remontant le Mississipi de Claude Fleouter le 18 novembre ; projection du concert de Sarah McCoy à Blues sur Seine en 2014 (Gilles Le Mao) le 19 novembre ; documentaire La route de Memphis de Martin Scorsese le 20 novembre.

 

LES LOCATAIRES EN SCÈNE

Un petit groupe de musiciens pas tout à fait comme les autres va se produire lors d’une soirée privée au Magic mirrors. Il s’agit d’une formation composée de 6 musiciens, tous locataires du parc social du Mantois. Ils répètent chaque semaine au Cac Georges-Brassens avec un encadrant de Blues sur Seine. Il s’agit d’une opération initiée l’an passé avec l’Absm, l’association des bailleurs du territoire.

 

LE MARCHÉ EN MUSIQUE

Samedi 7 novembre, de 11h à 12h, Vicious steel animera le marché de Mantes-la-Jolie. Le duo, lauréat du Tremplin en 2014 et qui a sorti son 1er album en février dernier avec le soutien de Blues sur Seine, jouera sous la halle couverte. Quant à son concert programmé le 10 novembre à Andrésy, il est déjà complet.

Cette animation entre dans le cadre d’un partenariat entre le festival et l’association Cœur de Mantes. Tout au long du festival, des billets pour des concerts seront à gagner dans les différentes boutiques qui adhérent à l’association.

 

LE BLUES FAIT DES BULLES

Plusieurs temps forts autour de la bande dessinée sont proposés à l’occasion de Blues sur Seine, grâce aux liens étroits tissés avec l’association Bulles de Mantes. L’exposition Le démon du blues se tient du 7 novembre au 20 décembre à l’hospice Saint-Charles à Rosny-sur-Seine. Elle met en lumière le travail de Robert Crumb, dessinateur de renommée mondiale qui a notamment illustré la pochette d’un album de Janis Joplin, mais aussi d’artistes comme Mezzo, Steve Cuzor et Frants Duchazeau.

À côté de ce temps fort, les lauréats du concours La bd aux couleurs du blues exposeront leurs plus belles planches tout au long du festival. Le jury vient de décerner son prix à Mathieu Mariolle et Mikaël Bourgouin pour Blue Note, les dernières heures de la prohibition  (Éd. Dargaud).

 

UNE MARTIN & CO À GAGNER

Une loterie est organisée durant toute la durée du festival en partenariat avec Tomahawk musique à Guerville. Une guitare acoustique de la marque mythique Martin & co ainsi que sa housse et un tabouret siglé d’une valeur totale de 595 € sont en jeu. Les bulletins seront en vente sur les différents sites du festival (2 €).

 

DIALOGUE MUSICAL ET CHORÉGRAPHIQUE

Le guitariste Malik Soarès et le danseur Bouba misent  sur l’improvisation

Le Collectif 12 présente une création originale qui mêle musique blues et danse hip hop. Dans Steel dance, 2 duos illustrent la rencontre de ces 2 disciplines.

Strates a été imaginé par la chorégraphe Bintou Dembele. Considérée comme l’une des pionnières du hip hop, elle utilise la danse pour questionner l’histoire et l’identité. Accompagnée par le guitariste Charles Amblard, la danseuse évoque l’effet du passé sur le corps. Elle interroge les origines des danses dont elle reprend les éléments essentiels au rythme de l’instrument.

ÉCOUTE ET IMPROVISATION

Dans Je suis fait de la matière de mes rêves, c’est Babacar « Bouba » Cissé qui enchaîne les pas. Malik Soarès lui donne le rythme, guitare lap-steel sur les genoux. « Nous nous sommes rencontrés il y a 3 ans avec Bouba, évoque Malik. Nous nous sommes croisés plusieurs fois avant de décider de créer quelque chose ensemble. Bouba présente un travail chorégraphique fortement ancré dans l’identité. Nous avons construit un canevas au fil de nos rencontres mais la représentation sur scène laisse une grande place à l’improvisation. Chacun est attentif à l’autre pour qu’un réel échange entre la musique et la danse s’installe. Cette cohésion s’est faite assez naturellement. »

Dimanche 8 novembre à 17h au Collectif 12, 174 boulevard du Maréchal Juin à Mantes-la-Jolie
Tarif unique : 5 €.

 

LE TDM EN PRÉPARATION

Le Théâtre du Mantois prépare, en liaison avec Blues sur Seine, un nouveau spectacle d’après le livre Black boy, un roman autobiographique de l’Américain Richard Wright publié en 1945. Il retrace la vie d’un enfant noir pendant la ségrégation. Mise en musique par Olivier Gotti et contée par Jérôme Linard, cette création intitulée White men tribute to black boy sera achevée pour l’édition 2016 du festival. En attendant, quelques extraits seront dévoilés le 13 novembre au Magic mirror de 11h30 à 13h30 (gratuit).

 

HANDICAP ET MUSIQUE

Back to the roots est un projet original mené auprès d’un public autiste ou souffrant de handicap mental issu de l’Esat de Mantes-la-Ville et du foyer médicalisé de Limay. Les participants ont tout d’abord fabriqué 10 guitares rudimentaires à 3 cordes, un instrument typique du début du blues. Ils ont ensuite participé à un atelier d’improvisation de 10 jours. De ce travail est né un album de 11 titres qui sera présenté à l’occasion d’un concert de Karl W Davis.

 

DE LA PRISON À LA SCÈNE

Hubert 06Le festival mène régulièrement des actions en milieu carcéral. Cette année, le guitariste Hubert 06 a animé des ateliers à raison de 2 heures hebdomadaires depuis septembre à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy. Le groupe de détenus jouera en 1re partie de son concert, dans l’enceinte de la prison. Il devrait ensuite être invité à se produire sur la scène de la Philharmonie de Paris le 19 novembre.

 

 

 

 


Télécharger le programme

 
JTM-info

Le Mantois en continu

  • Rien pour le moment

Hebdoscope

 

        

 

La fin du JTM

Compte-tenu de la fusion de la Camy avec 5 autres communautés voisines le 1er janvier, le Jtm qui dépend de l’agglomération de Mantes en Yvelines cesse sa parution. La rédaction tient à remercier ses lecteurs pour leur fidélité ainsi que tous ceux qui lui ont fait confiance au cours de ces 10 années d’existence soit 470 numéros.

L'évènement

Les aéromodélistes cherchent un site

Lire la suite...

Vu

La 1re promotion d’ingénieurs spécialisés en génie industriel formés sur le site mantevillois de Supii Mecavenir a été saluée, comme les autres diplômés, lors d’une cérémonie tenue le 9 décembre à Neuilly-sur-Seine. La Camy, partenaire de cette école, était représentée par Daniel Maurey, vice-président en charge de l’enseignement et de la formation.

Notez-le

L’Association pour le rayonnement culturel des orgues du Mantois (Arcom) se réunira en assemblée générale le 8 janvier, à 20h, à l’Enm (12 bd Calmette à Mantes-la-Jolie). René Conan, son actuel président, ne briguera pas un nouveau mandat.

Le chiffre

360. C’est le nombre de faits délictueux repérés de janvier à octobre 2015 grâce au Centre de surveillance urbaine qui exploite les images de vidéo-protection à Mantes-la-Jolie. Le dispositif géré par la police municipale qui a été agrandi et modernisé est de plus en plus utilisé pour les enquêtes. 83 demandes d’extraction et de relecture d’images ont été formulées au cours des 10 premiers mois de l’année contre 81 sur l’ensemble de 2014 et 39 en 2013.

Sur le web

Les Compagnons du devoir proposent des journées portes ouvertes sur l’ensemble de leurs sites, dont celui d’Épône, du 22 au 24 janvier. Collégiens, lycéens et étudiants y sont attendus pour découvrir les formations proposées dans 6 filières professionnelles : industrie et métallurgie, métiers du vivant, métiers du goût, aménagement et finition, bâtiment et matériaux souples. Chaque année, ces établissements accueillent 10 000 apprentis. compagnons-du-devoir.com

Reçu

La marche nocturne Paris – Versailles – Mantes, dont l’organisation a un temps été menacée en raison de l’état d’urgence, est finalement bel et bien maintenue. Les inscriptions sont déjà ouvertes pour la 81e édition qui a lieu dans la nuit du 30 au 31 janvier. 4 distances sont proposées dont les 54 km à partir de Versailles, les autres départs s’effectuant depuis Beynes, Maule et Jumeauville. Infos et inscriptions : paris-mantes.fr

En bref

 

  

 

Une crèche municipalisée

Les P’tits lapins ont vu le jour il y a 5 ans, rue des Garennes, à Mantes-la-Jolie. Gérée par l’association Grandir et apprendre, il s’agit de la 1re crèche Espoir banlieues proposant un mode de garde pour les enfants issus de parents en insertion sociale et professionnelle. Dotée de 28 places pour les moins de 6 ans, la structure multi-accueil est soutenue depuis ses débuts par la ville. Faute de recettes suffisantes, la crèche devient municipale en 2015.

Lire la suite...

L'essor des Yvelines

Pour connaître l’évolution de la population en 2012 et 2013, rendez-vous sur le site de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Les estimations provisoires régionales et départementales sont disponibles depuis le 14 janvier.

Lire la suite...

Dans votre ville

 

       

 

Mantes-la-Jolie

Création théâtrale

La compagnie La Galerie présente Vivipares - Posthumes. Dans cette création en 2 parties, 5 comédiennes incarnent des personnages réels ou inventés pour raconter une brève histoire de l’humanité. Une rencontre avec la troupe est organisée à l’issue de la 1re représentation.

Jeudi 14 et vendredi 15 janvier à 20h30
Au Collectif 12, 174 boulevard du maréchal Juin
Tarifs : 10 € / 5 € / 3 € (réduction carte culture applicable le vendredi)
Infos et réservations : 01 30 33 22 65 ou collectif12.org

Buchelay

Les Jeunes recrutent

Le Groupe jeunes théâtre intercommunal encadré par les professionnels du Théâtre des oiseaux a repris ses activités. La troupe peut toujours accueillir de nouveaux talents entre 13 et 17 ans résidant dans l’une des communes de l’agglomération. Un spectacle est créé par les participants, selon leurs envies et leurs préoccupations. Il est ensuite présenté dans plusieurs salles du territoire. Déjà 4 créations originales ont été imaginées et jouées sur une douzaine de plateaux dans les Yvelines. Les séances se déroulent le lundi de 18h15 à 20h30 au centre des arts et loisirs.

Infos et inscriptions : 01 30 94 51 64 ou theatredesoiseaux@wanadoo.fr

Drocourt

Ateliers d'art

Artiste peintre en décors du patrimoine, techniques ancestrales et contemporaines, diplômée de l’École d’art mural de Versailles et de l’École Jean-Sablé, Patricia Prévot avait il y a quelques mois ouvert un atelier à Drocourt. À partir du mois de janvier, l’artiste va encadrer de nouveaux ateliers peinture à Oinville-sur-Montcient, accessibles aux élèves de tous âges et de tous niveaux.

Plus d’infos : 06 27 23 09 31 ou patriciaprevot.com

Mantes-la-Ville

Abonnez-vous à Jacques Brel

Daniel Guichard ouvre la saison le 3 octobreCette année encore, la salle Jacques-Brel affiche une programmation éclectique : le chanteur Daniel Guichard, les humoristes Issa Doumbia et Stéphane Rousseau, les pièces de théâtre Georges et Georges, Un fil à la patte, le groupe Celtic legends…
Si les réservations ne pourront se faire qu’à partir de septembre, les abonnements sont d’ores-et-déjà possibles, à des tarifs préférentiels. Pour bénéficier de ce privilège, il faut réserver au moins 4 spectacles dont 1 labellisé « scène découverte ». Les bulletins, téléchargeables sur le site internet de la ville, peuvent être déposés à la salle jusqu’au 10 juillet puis à compter du 31 août. Ils peuvent également être envoyés par voie postale.

Salle Jacques-Brel, 21 rue des Merisiers
Infos : 01 30 98 55 46 ou mairie-manteslaville.fr

Mantes-la-Jolie

Red Castle peaufine sa création

Conçu comme un veritable spectacle, Straight to the moon mêle musique et video

Entamé il y a 2 ans, le projet Straight to the moon mené par Red castle touche à sa fin. Le groupe vient de passer 2 semaines en résidence au Collectif 12 pour donner la dernière touche à un spectacle musical d’une heure, à découvrir ce vendredi.

Lire la suite...
Gargenville

Les artistes locaux exposent tout l'été à la médiathèque

À partir de cette année, l’été sera l’occasion de mettre en valeur  les talents locaux

« En accord avec l’équipe municipale, nous avons décidé d’instaurer un rendez-vous qui permette de mettre en valeur les créations des Gargenvillois et qui dure tout l’été afin de toucher un maximum de public. » Pour cette 1re édition, Caroline Sabre, responsable de la médiathèque Paul-Valéry, accueille 19 artistes de la commune.

Lire la suite...
Rosny-sur-Seine

Le festival Textile(s) s'invite à Saint-Charles

Sylvie et Marion Breton présentent une série de lustresAprès une édition itinérante en 2014, avec des étapes au festival du lin en Pays de Caux puis à Paris au salon l’Aiguille en fête et à l’atelier Rrose Sélavy, le festival Textile(s) reprend ses quartiers à l’hospice Saint-Charles pour sa 5e édition. Broderie, couture, crochet, tricot… : pendant 9 semaines, l’association Jours, semis et entre-deux redonne leurs lettres de noblesse à des pratiques qui ont tendance à se perdre.

Lire la suite...

Cinéma

Du mercredi 20
au mardi 26 septembre

 

This page uses the Ultimate 'Holy Grail' 3 column Liquid Layout by Matthew James Taylor. View more website layouts and web design articles.